Carreau rétro !
Archives du Blog - Acteurs de la pétanque
Posté par Sacha   
09-03-2007
Lors d'une balade en Normandie, je me suis arrêté sur un terrain de boules et là, j'ai rencontré, un Monsieur âgé : Alain Aureille, nous avons fait quelques parties et à ma grande surprise, j'ai découvert un phénomène de la pétanque, une moyenne de tir incroyable et un nombre incalculable de carreaux et reculs - L'après-midi a passé trop vite - en prenant un verre, nous avons un peu discuté de pétanque, devant sa connaissance, sa passion de notre jeu et le festival qu'il m'a fait (je n'ai pu gagner qu'une partie!), je lui ai parlé de Petanque710 et nous avons pris rdv pour cet interview...

1. Peux tu te présenter, nous dire depuis quand tu joues et nous parler de ton club ?
Je suis Alain Aureille, un joueur de bientôt 65  ans, j'ai attrapé le virus de la pétanque dès la naissance et malgré des périodes d'interruptions, je suis toujours revenu vers ce jeu. Mon club : Nogent le Rotrou, un club de copains avec de bons joueurs et un président très estimé.

2. Ton palmarès et tes ambitions ?
J'ai gagné quelques titres de champions de comités, quelques nationaux. Pour parler des plus récents en vétérans, nous avons gagné Cholet en 2002 ou 2003, Sablé-sur-Sarthe deux fois dont le challenge Stokbox, La flèche en 2005, Epinal en 2006 dans le dernier carré de Poitiers, de Cholet encore de Blangy sur Bresles et les championnats suivants. En doublettes en 2006, en triplettes en 2005, 2fois vice-champion Tête à Tête en 2004 et 2001 et 6 à 7 fois premier vétéran du comité au nombre de points sur l'année... Les ambitions sont claires : continuer à me faire plaisir, maintenir mon niveau et gagner des titres (comité, ligue et France).

3. Tes équipiers, anciens et actuels ?
J'ai joué avec et contre les meilleurs joueurs, dans le midi d'abord car c'est là que je suis né, Baldi-Besse-Rouvière, etc. puis Sarnito-Martinez-Coral, etc. S i cela vous intéresse, je pourrais vous raconter une foule d'anecdotes.
Aujourd'hui, nous sommes un petit noyau d'une dizaine de bons joueurs et nous "tournons" toujours ensembles. Il y a des champions de ligue et de comités : Dubois-Peltier-Stella-Guérot-Nogueira... mais notre force c'est surtout l'amitié.

4. Justement tu parles d'amitié, c'est quoi pour toi ?
L'amitié, çà n'a pas de prix et pourtant on la donne ! Au niveau des boules, je dirai des bons potes sur qui je peux compter et avec qui j'aime bien "déconner" après les parties! La pétanque pour nous c'est simplicité, convivialité et fair-play.

5. Tu parles d'amitié, en quoi cela est-il important à la pétanque ?
A notre âge, on choisit ! Si l'on passe des heures et des heures avec 2 équipiers, autant les passer avec des gens avec qui on a une bonne entente, que l'on joue pour gagner ou pour se distraire. Je dis toujours une équipe c'est comme les dents de l'engrenage qui s'emboitent les unes dans les autres. Nos formations ont du rendement car nous évoluons dans un climat de sympathie et d'estime réciproques.

6. Quels sont tes hobbies ?
Les voyages, découvrir les pays mais aussi les gens, sans oublier les cuisines ! Lle théatre, la musique à partir des années 80 et le foot avec une seule équipe favorite, l’OM !

7. Les qualités que tu apprécies ?

Être soi-même (nature), franchise et fair-play.

8. Les défauts ?
Je ne supporte pas trop l'hypocrisie, la prétention, l'avarisme et la jalousie.

9. La pétanque a-t-elle changée ?
Oui énormément et pas toujours dans le bon sens au niveau mentalité, c'est peut être plus un problème de société qu'un problème propre à la pétanque. La qualité des joueurs augmente chaque année, il y a maintenant des bons joueurs dans toutes les régions et à l'étranger. La pétanque va continuer son évolution, de façon accélérée grâce aux médias et à l'impact télé, malgré les 100ans elle ne se porte pas trop mal !

10. Faut-il un syndicat de joueurs pour que les idées "montent" vers la fédération ?
Je pense que les joueurs veulent surtout jouer et que les dirigeants veulent surtout diriger, je verrais plutôt une sorte de comité consultatif de quelques joueurs qui feraient remonter des propositions à ceux qui sont loin du terrain.

11. Un conseil aux jeunes ?

Afin de progresser, équipez vous avec un joueur d'âge avancé... il vous fera profiter de son expérience et vous gagnerez du temps.

12. Qui apprécies tu en dehors de la pétanque ?
Les comiques, les humoristes, les joueurs mythiques de l'OM et les récents comme Drogba et Nasri. J'aime aussi les véritables artistes que sont les grands cuisiniers (nous en avons "trop" en France pour les citer !

C'est le 13ème point : comment définis-tu la pétanque ?
La pétanque supprime toutes les barrières (sociales, culturelles, etc.) elle permet de côtoyer des gens d'horizons différents et assure un brassage et cerise sur le gâteau, il n'y a pas d'âge pour cette passion.

Quelque chose à rajouter ?
Non, on est arrivé au treizième point, je te remercie ainsi que Petanque710...


En discuter dans le forum : Carreau rétro !.

 
< Précédent   Suivant >