Coupe de France : 1/4, 1/2 et finale
Archives du Blog - Pétanque de compétition
Posté par César   
25-03-2008

C’est évident, c’est le DUC !

Les Niçois du DUC (Département Union Club) ont ajouté une 4e étoile, samedi, à Palavas-les-Flots, à leur opulent palmarès en Coupe de France des clubs. Ce succès sonne comme une évidence. Il est surtout l’éloge d’un groupe, à l’effectif, certes, pléthorique. Mais dont l’osmose met encore plus en lumière les qualités de chacun. Le résultat parle de lui-même.

Palavas-les-Flots. _ Gaillac, Montluçon, puis Bassens, rien n’y a fait. Quand le rouleau-compresseur niçois n’est pas à plein régime en tête-àtête c’est alors en doublettes qu’il se met en action. Les Tarnais de Gaillac balbutièrent leur entrée en matière dans le « bugne-à-bugne », la fessée fut immédiate, avec cinq parties perdues contre une seule gagnée. Laetitia Bousquet-Fabien Trouillet et Alain Phalipot-David Debar eurent beau gagner leurs rencontres en doublettes, il fallait encore conquérir les deux triplettes. Las… Quintais-Suchaud-Lacroix avaient tôt fait de mettre les choses au point (13/4) face aux champions de France triplettes Phalipot-Delforge-Lagarde.

 

Fanny en prime

En demi-finale les Bourbonnais de Montluçon partageait les points du tête-à-tête, mais les DUC remettaient leur couronne d’aplomb dès les doublettes avec un cinglant 3/0. Comme Gaillac Montluçon n’avait plus de marge d’erreur en triplette. Un constat réduit en miettes quelques minutes plus tard, avec la fanny infligée à Sylvie Jaunet-Eric Dasnias-Vincent Demuth par Christine Saunier-Philippe Suchaud-Philippe Quintais.

 

Bassens sonné en tête-à-tête, coulé en doublettes

Bassens contre Nice, le challenge promettait entre des girondins déjà présents en 2005 et 2007, et des azuréens trois fois titrés (2004-2005-2006) et finalistes en 2002. Et c’est dans ce contexte que Dame Coupe de France a pleinement exprimé la complexe alchimie tactique et psychique qui conduit parfois à la victoire. Nice menait 3/2 en tête-à-tête, tandis que Labrue et Suchaud poursuivaient leur explication. Il s’en fallut de peu que le pugnace Girondin gagne le match, mais raison restait au champion du monde (13/11). Du coup Bassens courait après son destin, mais le sprint fut de courte durée. Trois parties en doublettes plus tard les banlieusards bordelais se retrouvaient les quatre fers en l’air, balayés par une soudaine tornade niçoise. Une de ces catastrophes naturelles si violentes et immédiates qu’elles vous laissent pantois et désemparé. Comme Bassens, en quelque sorte…

 

Tous les résultats

Quarts de finale

Bassens b. Star Master’s 77 Dammarie-les-Lys 16/15
Bassens gagne 3 tête-à-tête sur 6, perd les 3 doublettes, et gagne les 2 triplettes

Nice b. Gaillac 18/8
Nice gagne 5 tête-à-tête, 1 doublette et 1 triplette

Montluçon b. Mondeville 21/0
Montluçon gagne les 6 tête-à-tête, et les 3 doublettes

Auxerre b. Clichy 17/9
Auxerre gagne 3 tête-à-tête sur 6, 2 doublettes et 1 triplette

Demi-finales

Nice b. Montluçon 20/6
Nice gagne 3 tête-à-tête sur 6, les 3 doublettes et 1 triplette

Bassens b. Auxerre 18/3
Bassens gagne les 6 tête-à-tête et 2 doublettes

Finale

Nice b. Bassens 17/4
Nice gagne 4 tête-à-tête, et les 3 doublettes

Le groupe de Nice (coach Alain Montoro) : Christine Saunier, Séverine Roche, Daniel Rizo, Philippe Quintais, Henri Lacroix, Simon Cortès, Khaled Lakhal, Philippe Suchaud, Ludovic Montoro, Frédéric Foni, Antoine Cano.

Le groupe de Bassens (coach Raymond Tire) : Nelly Peyre, Sandra Lopès-Fragoso, Abdel Lahmaza, Lofti Lahmaza, Ludovic Labrue, Laurent Planton, Philippe Fonteille, Eric Grandvoinet.

 

En discuter dans le Forum : Coupe de France des clubs de pétanque 2007/2008

 
< Précédent   Suivant >