Finale Coupe de France Clubs 2009
Archives du Blog - Pétanque de compétition
Posté par César   
21-03-2009

Finale de la Coupe de France des Clubs à Oloron Sainte-Marie

Le TGV niçois roulait à (trop) grande vitesse !

La Coupe de France des Clubs fêtait ce week-end ses dix années d’existence. Et le DUC de Nice a accroché une cinquième étoile à un palmarès de plus en plus gargantuesque. Le TGV niçois roule décidément de plus en plus vite, bien trop vite, peut-être, car personne n’est pour l’heure en mesure de prédire à quelle gare il s’arrêtera !

Toujours capital le chapitre des tête-à-tête ne donna pas d’indication notoire sur le profil de cette finale entre Nice et Montluçon, hormis une parfaite égalité à 3 victoires partout. Les Niçois menèrent le plus clair du temps lors de ces explications, pour partager les points en fin de compte. Les doublettes se chargèrent donc de décanter la situation, Christine Saunier et Suchaud plantant la première banderille. Lacroix et Cortès ajustaient la seconde, rendant du coup caduque la partie de Fazzino-Perrin, en embuscade 3/4 face à Miléi-Quintais. Avec un avantage de 12/6 pour les Niçois cette dernière explication devenait en effet sans enjeu, et l’on arrêtait donc là ce débat.

Une triplette à remporter pour Nice, deux victoires impératives pour Montluçon, le challenge était clair, la suite des opérations fut également limpide. Ecrit en parallèle le scénario se dessinait de la même manière, laissant présager du sacre annoncé de l’invincible armada des Alpes-Maritimes. 11/4 dans la triplette mixte, 11/2 dans la seconde explication en triplette, Montluçon résistait tant bien que mal, mais finit par plier sur un ultime assaut azuréen. 2004, 2005, 2006, 2008, 2009, l’aventure humaine et sportive du DUC continue…

 

Le Finistère la Coupe au coeur

En demi-finale le train bleu azuréen ne marqua pas plus d’arrêt, atomisant Bassens 10/2 en tête-à-tête, avant d’empocher immanquablement les deux doublettes nécessaires à une qualification directe. Les Girondins, pourtant rompus aux méandres de la Coupe de France, n’y auront vu que du feu.

Ce fut en revanche bien plus épineux pour les Montluçonnais face aux Finistériens du Relecq Kérhuon. A 8/4 après les tête-à-tête les Bourbonnais se savaient – un peu – à l’abri, et ne forcèrent pas, neremportant que le gain d’une doublette. Il ne leur manquait désormais plus qu’une victoire en triplette, mais ce fut beaucoup plus compliqué que prévu. Tout d’abord car Fazzino-Perrin-Winterstein se retrouvèrent menés 11/0, tandis que les Finistériens avaient également l’avantage (9/7) dans la partie en mixte. Jaillit alors cet exploit superbe de Denis Olmos qui roulait deux fois le cochonnet pour offrir à son équipe une mène de 6 points rédhibitoire pour les Bretons. Comme en 2004 Montluçon rejoignait ainsi Nice en finale…

 

Les résultats

Demi-finales
Nice bat Bassens 16/2 : 5 tête-à-tête à 1 ; 2 doublettes à 0
Montluçon bat Le Relecq Kérhuon 16/15 : 4 tête-à-tête à 2 ; 1 doublette
à 2 ; 1 triplette à 1

Finale
Nice contre Montluçon
Tête-à-tête 6/6

Pour Nice
Séverine Roche b. Mégane Bréa 13/10
Henri Lacroix b. David Winterstein 13/8
Pascal Miléi b. Denis Olmos 13/10
Pour Montluçon
Eric Dasnias b. Philippe Quintais 13/5
Christian Fazzino b. Simon Cortès 13/12
Vincent Demuth b. Philippe Suchaud 13/8

Doublettes 9/0 pour Nice (15/6)
Christine Saunier-Philippe Suchaud b. Sylvie Jaunet-Vincent Demuth 13/7
Henri Lacroix-Simon Cortès b. Eric Dasnias-David Winterstein (Denis Olmos 8e mène) 13/6
Pascal Miléi-Philippe Quintais b. Christian Fazzino-Fred Perrin 4/3

Triplettes 5/0 pour Nice (20/6)
Séverine Roche-Philippe Suchaud-Henri Lacroix b. Sylvie Jaunet-
Christian Fazzino-Vincent Demuth 13/4
Pascal Miléi-Philippe Quintais-Ludovic Montoro c. Eric Dasnias-Denis
Olmos-David Winterstein partie arrêtée à 11/2 en faveur des Niçois.

En parler dans le Forum : La Coupe de France des Clubs de pétanque 2008-2009

 
< Précédent   Suivant >